Le Pôle d'Accueil de Proximité Intergénérationnel (P.A.P.I.)

Présentation

Composé d’une salle d’animation hébergeant en toiture une centrale photovoltaïque, d’un Domicile Partagé (DP) pour personnes en perte d'autonomie, d’une Maison d’Assistantes Maternelles (MAM) et d’un espace ludique et de rencontres, le P.A.P.I. est situé entre la salle polyvalente et le terrain de football ; il est aussi un trait d’union entre l’écolotissement (écoquartier)  et la partie plus ancienne du bourg.

Son implantation a été réfléchie dans le cadre de l’élaboration du Schéma Directeur d’aménagement et d’écodéveloppement du bourg et de ses abords, selon la démarche A.E.U. (Approche Environnementale de l’Urbanisme).

Il répond à plusieurs objectifs : création d’une structure pour le maintien des personnes âgées dans leur milieu de vie familier et proche de leur réseau de relation habituel, renforcement des moyens de garde d’enfants et création des conditions pour que des assistantes maternelles développent leurs activités sur la commune, proposition d’activités pour les jeunes, création des conditions d’une réutilisation du terrain de football, soutien à la vie associative et création de meilleures conditions d’activités régulières sur la commune, enfin, et ceci est l’un de nos critères de décision importants, création d’emplois, notamment pour des femmes.

Quelques éléments de contexte :

Le « schéma gérontologique départemental » préconise un maillage du territoire de structures d’accueil de proximité pour personnes âgées. Ces structures pouvant accueillir entre 8 et 12 personnes âgées sont appelées « Domiciles Partagés » par le Département. Le territoire de Pontivy Communauté a été défini comme « territoire expérimental » concernant la mise en œuvre du plan gérontologique ; le domicile partagé de Silfiac, prévu pour 8 personnes, entre pleinement dans le cadre de cette expérimentation. Par ailleurs, les communes du canton ont mutualisé au travers du « S.A.D.I. » leurs services d’aides ménagères et offrent donc collectivement un service à la personne de meilleure qualité.

SILFIAC porte une attention particulière à son école, que la commune place au centre de ses préoccupations ; ainsi, les effectifs ont fortement augmentés ces dernières années pour se stabiliser aujourd’hui entre 65 et 70 élèves. Ceci atteste aussi le rajeunissement de la population et l’arrivée régulière de nouveaux habitants. Pour conforter cette dynamique, le Conseil Municipal souhaite développer des services de proximité en direction de l’enfance. Le Département lui-même travaille actuellement à des projets qu’il nomme « Accueil Assistantes Maternelles ».

Sur la commune, aux côtés des associations plus traditionnelles et anciennes, une nouvelle génération d’associations se crée et les activités régulières se développent : cours de dessin, de Yoga, de Tai-chi, de Kendo, de percussions, de cuisine, activités multisports, cricket… Et les réunions se multiplient, d’associations locales ou autres qui choisissent SILFIAC pour leurs assemblées.

Cette structure fait le choix de ne marginaliser aucun public mais au contraire, s’appuie sur l’un des atouts de notre petite commune rurale à forte identité, celui du lien social encore présent, malgré le constat, comme partout, d’une montée de l’individualisme et de la standardisation culturelle à l’encontre desquels il nous faut nous mobiliser. Ainsi, le P.A.P.I. est destiné à faire de la résistance à l’individualisme et à la standardisation culturelle en s’attachant à développer les conditions d’une intergénérationnalité active.

Les accès créent du lien avec la salle polyvalente, la cantine, le terrain de foot et le lotissement déjà existants. Ceci a été étudié dans le cadre de la réalisation du « Schéma Directeur » d’aménagement du bourg et de ses abords élaboré courant 2010 et début 2011.

La Salle d'animation Triskell

La salle d’animation est le lieu privilégié de l’animation intergénérationnelle. Elle est à disposition des associations locales et extérieures, de l’école, des habitants de la commune à travers la bibliothèque et le point d’accès à internet, du R.A.M., des professionnels du Domicile Partagé et de la Maison d’Assistantes Maternelles… Cette salle, plus petite que la salle polyvalente déjà existante, est mieux adaptée que cette dernière à certaines activités et sera plus économique à chauffer et entretenir.
Les vestiaires servent aux activités diverses (football, Cricket, cheval, randonnée, danse, yoga, tir à l’Arc…) de plus en plus nombreuses sur la commune.

Ce bâtiment abrite aussi la chaufferie bois (granulés) qui alimente par un réseau de chaleur l’ensemble de la structure P.A.P.I., et à plus long terme la cantine municipale, la salle polyvalente, et éventuellement l’atelier communal et le logement locatif situés à proche distance.
Cette salle sera construite en paille et ossature bois. C'est le premier E.R.P. public (Etablissement Recevant du Public) en paille en Région Bretagne. Pour participer pleinement à la logique de développement durable, l’opérateur a travaillé avec une association d’insertion pour la mise en œuvre de la paille.

C’est la commune qui investit dans cette salle, lauréate de l’appel à projet « PREBAT » entraînant son équipement d’un important dispositif métrologique qui permet un suivi permanent des consommations et performances thermiques par le « C.E.T.E. » (Centre d’Etudes Techniques de l’Equipement de l’Ouest – Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement). Ce bâtiment est donc truffé d’appareils de mesures, station météo et autres instruments, permettant une observation systématique et comparative au sein d’un panel national d’opérations lauréates.

Le toit de la salle d’animation est constitué d’une centrale photovoltaïque d’environ 150 m² présentant un type innovant de panneaux solaires, des panneaux mixtes (amorphes et monocristallins). Cette centrale photovoltaïque est financée par des aides publiques et un don à la commune par une entreprise privée.

A proximité de la salle d’animation un espace ludique et de rencontres comprenant une aire multisports et un théâtre de verdure est aménagée pour permettre les rencontres intergénérationnelles et des animations diverses. C’est aussi la commune qui investit dans cet espace.

Le Domicile Partagé (DP)

Le Domicile Partagé pour personnes âgées désorientées est une colocation entre personnes âgées qui mutualisent des espaces et services communs : jardin, cuisine, salle à manger, lingerie, salle de vie et leurs aides à domiciles… 7 ou 8 aides à domicile, dont une « maitresse de maison », travaillant environ à 75 ou 80 %, sont attachées à cette structure. Mais les personnes âgées bénéficient aussi chacune de leur espace privatif. Cette structure n’est absolument pas médicalisée, chaque résident continue d’utiliser les services de son médecin, kinésithérapeute ou infirmier habituel.

Ces structures sont donc des colocations entre personnes âgées. Ce type d’expérience est une spécificité morbihannaise menée en coopération avec les services DDGIS du Conseil Général.

Le Domicile partagé du P.A.P.I. est construit en « briques monomur ». C’est le bailleur social B.S.H. (Bretagne Sud Habitat) qui a financé cet investissement. La colocation est gérée par le CLARPA, pour le compte des personnes résidentes, avec une convention entre le Département et la commune.

La Maison d'Assistantes Maternelle (MAM)

La Maison d’Assistantes Maternelles est une structure de garde d’enfant dans un espace co-loué par trois assistantes maternelles qui peuvent y garder trois à quatre enfants chacune. La M.A.M. de SILFIAC est dimensionnée pour 9 enfants.

Ceci permet aux assistantes maternelles d’exercer leur métier hors de leur domicile et aux parents de bénéficier d’une plus grande diversité de modes de garde. Cette structure est donc complémentaire des modes de garde existants et s’articule avec le R.A.M. (Réseau d’Assistantes Maternelles) du canton.

Cette Maison d’Assistantes Maternelles est une structure de proximité, dimensionnée à l’échelle de la commune, permettant de maintenir à SILFIAC un service à la petite enfance qui travaillera en articulation avec le R.A.M. (Réseau d’Assistante Maternelles) du canton de Cléguérec.


Cette Maison est située à l’étage du Domicile Partagé, mais accessible aux personnes à mobilité réduite. Elle est construite en bois et isolée en ouate de cellulose.

Le PAPI en images